Le Jardin secret - Tome 1

Le Jardin secret - Tome 1

Begon Maud

Dargaud

  • par (Libraire)
    27 avril 2021

    Une mauvaise humeur fleurie

    De la mauvaise humeur, de la bougonnerie, un peu de mauvaise foi, un secret, de belles rencontres animalières, humaines et florales, pour une bd dynamique !

    Coup de cœur

    A partir de 9 ans


  • 24 avril 2021

    Une véritable bouffée d'air frais et un bel hommage au roman !

    Dans cette BD jeunesse, Maud Begon adapte à la perfection le roman Le Jardin Secret de Frances H. Burnett, célèbre classique de la littérature de jeunesse. Nous suivons Mary, une petite fille renfermée, désagréable et grincheuse, faible et régulièrement malade, se retrouvant orpheline après que le choléra ait emporté ses parents en Inde. Elle est alors recueillie par un oncle absent et torturé, dans un immense et sombre manoir sur la lande anglaise. D’abord livrée à elle-même, elle qui a pour habitude d’être entourée de serviteurs, elle va apprendre peu à peu à s’ouvrir aux autres et à devenir indépendante. Mais surtout, un mystère l’obsède : il y aurait, là dehors, un jardin secret fermé depuis dix ans et interdit à tout visiteur après la mort de la femme de son oncle. Elle va alors tout faire pour trouver l’entrée de ce jardin, rongée par la curiosité et l’envie de lui redonner vie. Mais la nuit, en parallèle, elle semble être la seule à entendre d’étranges pleurs dans les couloirs… Que cache donc ce manoir ?

    Une véritable ode à la nature vivifiante, qui transforme Mary en une petite fille aventureuse, curieuse, et en bonne santé. Cette ode est parfaitement mise en relief par le dessin de Maud Begon, avec une profusion de fleurs et de plantes en tout genre. Une grande bouffée d’air frais dont nous avons tous besoin ces temps-ci ! Nous assistons à la transformation de Mary, tant physiquement que moralement, à sa nouvelle vie, et à ses premières amitiés, et à sa passion pour le jardinage. Son but : redonner vie là où tout semble mort. Un récit touchant, prenant, mystérieux, qui rend un très bel hommage au roman de Frances H. Burnett. Une chose à dire : vivement la suite !