• 13 novembre 2021

    Un roman palpitant et dépaysant !

    Après le décès de sa mère, Svetlana est hantée par sa dernière volonté : qu’elle retourne en Russie pour retrouver ses vrais parents. Accompagnée de son père, grand scientifique, elle quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie. Mais son voyage est loin d’être de tout repos… Elle y rencontre un ami qui lui sauvera la vie, Aliocha, un paysan se rebellant contre le régime de la tsarine Catherine II, mais également des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, d’anciens amis de sa mère biologique, qui semblent posséder d’étonnants pouvoirs… Très vite, elle apprend qu’elle descend d’une grande lignée de sorcières et que sa mère est prisonnière depuis des années pour hérésie. Elle va alors devoir s’infiltrer au palais afin d’enquêter auprès de la tsarine et se lier aux dieux anciens tandis qu’elle tente d’accepter sa vraie nature.

    Un récit initiatique et fantastique qui nous plonge dans la culture et les traditions de la Russie, un pays que l’on voit trop peu en littérature de jeunesse, et qui mêle de grandes figures du siècle des Lumières, comme Diderot ou Falconnet. Sur un fond historique intéressant, la mythologie slave se dévoile peu à peu, plaçant ce roman à mi-chemin entre le fantastique et l’historique. Un roman d’aventures qui nous dépayse et nous emmène dans des contrées froides et inconnues alors que nous assistons au voyage de Svetlana : un voyage à la recherche de ses vrais parents, mais également de ses origines. Une véritable ode à la tolérance, à l’acceptation de soi, de ses origines et des autres.