Conseils de lecture

Aiden Thomas

ActuSF

19,90
par (Libraire)
30 avril 2022

Un magnifique roman de Fantasy urbaine inclusive

Yadriel, issu d’une famille latino américaine, fait partie de la communauté des brujx, des gens capables de voir et de communiquer avec les esprits des défunts qui ne sont pas encore passés dans l’au-delà. Les pouvoirs des femmes, les brujas, leur permettent de guérir les autres, tandis que ceux des hommes, les brujos, leur donnent la capacité de faire passer les esprits dans l’au-delà en les libérant de leur ancrage. Yadriel souhaite plus que tout prouver à sa famille et à sa communauté qu’il est un brujo, et non une bruja. Pour cela, il passe lui-même la cérémonie qui lui conférera ses pouvoirs, et invoque son premier esprit. Mais, alors qu’il pense invoquer l’esprit de son cousin Miguel, mystérieusement décédé et dont le corps n’a pas encore été retrouvé, c’est l’esprit de Julian qui apparaît. Les deux garçons se retrouvent donc coincés ensemble avec une foule de questions : comment Julian est décédé ? Pourquoi est-il apparu à la place de Miguel ? Ils vont alors tenter de retrouver le corps de Julian, persuadé que sa disparition a un lien avec la mort de Miguel. Les voilà embarqués dans une suite d’événements aux conséquences plus lourdes qu’ils ne le pensaient, alors que le dia de los muertos approche dangereusement…

Un roman de Fantasy urbaine passionnant, qui nous plonge dans une culture mexicaine trop peu abordée dans la littérature de jeunesse ! Nous voilà embarqués dans une suite de rebondissements et une véritable course contre la montre pour lever le voile sur le mystère de la mort de deux jeunes gens. Véritable immersion dans un réalisme magique, ce puissant roman met en avant une forte inclusivité avec des personnages LGBTQ+, notamment Yadriel, un adolescent trans et gay, qui lutte pour être accepté tel qu’il est par sa famille et sa communauté. Un récit qui aborde d’autres thèmes importants comme le racisme et la colonisation, mais également le deuil de ceux qui nous sont chers. Romance, esprits, culture mexicaine, pouvoirs surnaturels, personnages attachants et drôles... le tout en véhiculant de très beaux messages, dans une atmosphère très particulière qui perdurera tout au long du roman !

A lire à partir de 13 ans !


17,95
par (Libraire)
22 avril 2022

Une véritable ode à l'imaginaire

Les Chemins de Sancturia est un roman pour adolescents qui nous propose deux espace-temps : celui de Nora, une collégienne d’aujourd’hui, passionnée par l’écriture et persuadée que d’autres mondes existent, et celui de Sylvann, une jeune princesse Elfe vivant dans le monde de Sancturia, qui veut venger son peuple massacré par les monstrueux Orcs. Tout les oppose, mais leurs quêtes sont plus liées qu’elles ne le pensent… Nora doit lutter pour sa vie après une agression, tandis que Sylvann s’engage dans une grande aventure afin de retrouver le Cœur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui lui permettrait de sauver son peuple, et de libérer son père par la même occasion. Cette aventure, semée d’embuches et rythmée par diverses rencontres – nains, chasseur de monstres, magicienne… - rappellera aux amateurs de Fantasy de grandes œuvres comme Le Seigneur des Anneaux. Mais si, aux premiers abords, ce roman a tout l’air d’un roman de Fantasy classique, tout bascule lors de la révélation finale – surprenante et inattendue - qui dévoile le lien entre les deux héroïnes, et qui transforme ce roman d’aventures en un récit beaucoup plus complexe. Il s’agit d’une véritable ode à l’imaginaire, qui montre son importance et sa puissance puisqu’elle permet non seulement d’échapper au réel, mais aussi d’en guérir...

Un très bon roman pour les amateurs de Fantasy ou pour découvrir le genre, mais surtout pour tous les amoureux de l’imaginaire, à lire à partir de 12 ans !


20,00
par (Libraire)
19 avril 2022

Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine !

Fort coup de cœur pour cette dernière réalisation de Zep, un choix de couleurs envoûtant, un scénario haletant abordant un sujet captivant et angoissant qui pourrait bien être notre avenir proche. Si au début, j'ai eu peur d'être un peu perdue à cause de la teneur technologique du propos (la littéraire que je suis "bug" facilement), lorsque Constant se retrouve dans le monde déconnecté, j'ai été complètement captivée par l'histoire et la mise en abîme de l'arrêt de l'évolution de l'espèce humaine depuis 5000 ans. Un moment de solitude nécessaire fasse à la virtualité humaine...


Laura LUTARD

Éditions Bruno Doucey

13,00
par (Libraire)
19 avril 2022

Coup de ❤️ d'Estelle

J'ai été émerveillée et très touchée par cette poésie douce, délicate, profonde, sensuelle et véhémente ! Je me suis surprise à avoir envie de la lire à voix haute, ce que du reste j'ai fait !

J'en ai lu aussi des extraits lors de la dernière rencontre lecture de la librairie, accueil chaleureusement unanime. Et j'étais aussi contente parce que je me suis rendue compte que je progressais en facilité dans la lecture de poésie.

Extrait :
« Au bord du cœur
Au bord des os
Au bord du bord
Toujours ce bord
A m’en détruire les orteils
De tant de résistance au vide
Comme coincée dans une aube répétitive
Mais un jour il fera jour
Un jour il fera jour »


14,50
par (Libraire)
15 avril 2022

Une sublime ode à la nature, pleine de douceur et de poésie

Arsène et Bartoli sont deux oursons inséparables qui ne se préoccupent que trop peu de ce qui les entoure : ils n’ont que faire d’abîmer les fleurs en se roulant par terre, d’écraser les vers de terre sur leur passage, de faire peur aux animaux qui vivent, tout comme eux, dans la nature – cela les amuse même. Un jour, ils découvrent une toute petite maison, bien trop petite pour eux. Ils vont s’y intéresser de près, surtout Arsène, un grand gourmand qui ne peut résister à l’appel du gâteau si appétissant à la fenêtre de la maisonnette. Mais la gourmandise est un vilain défaut, et Arsène va l’apprendre à ses dépens : le gâteau, apparemment magique, le fait rapetisser au point qu’il puisse désormais entrer dans cette mystérieuse maison. Il va alors en apprendre beaucoup sur la forêt et réaliser que chaque chose, aussi minuscule soit-elle, a une utilité, et que les plus petites doivent être respectées au même titre que les grandes.

Un magnifique album, tant par les illustrations et la typographie qui ramèneront les plus grands en enfance que par l’histoire remplie de douceur et de poésie teintées d’un peu de magie ! A lire et à relire, à partir de 5 ans !