Par Mots Et Merveilles -.

Dernier commentaire

La carte des confins
17,90
15 mai 2021

Un roman ado mêlant piraterie, Fantasy et romance

Dans ce roman de Fantasy, nous suivons Callie, une jeune voleuse hors pair, indépendante et forte, qui est parvenue à s’emparer d’un compas enchanté. Selon les dires, ce compas guide son détenteur vers la chose qu’il désire le plus au monde… Blake Jackson, jeune capitaine de l’Avalon, un des bateaux pirates les plus célèbres et redoutés, le convoite particulièrement. En effet, ce compas pourrait bien le guider vers la carte des Confins qui lui permettrait de réaliser non seulement son rêve le plus cher, mais également celui de son père : découvrir les Confins, un tout nouveau monde bien au-delà du nôtre. Il lui permettrait d’entrer dans la légende et d’être couvert de gloire, mais également de recommencer une toute nouvelle vie, loin des traces de son père... Alors qu’ils ne souhaitaient que faire affaire, Callie et Blake vont devoir devenir compagnons de route, deux jeunes gens qui possèdent un trouble passé et de douloureuses séquelles. Tous deux cachent de lourds secrets qui sont bien plus liés à leur quête qu’ils ne le pensent…

La piraterie est trop peu exploitée dans la littérature pour adolescents. Ici, nous sommes servis ! Nous prenons place sur l’Avalon en même temps que Callie, à une époque où seuls les hommes étaient acceptés sur les bateaux pirates. Forte, indépendante et avec de bonnes compétences au combat, Callie est une jeune femme attachante qui fuit son passé en tentant de se trouver une place en ce monde. Blake, quant à lui, est un jeune pirate sans pitié qui est prêt à tout pour réaliser son rêve et prouver à son défunt père qu’il mérite d’être son héritier. Ce duo, dynamique, attachant et amusant, rythme la vie sur l’Avalon, entre attaques pirates et plans pour trouver et s’emparer de la carte des Confins si convoitée. Entre piraterie, combats sanglants, féminisme, romance et magie noire, La Carte des Confins sait nous tenir en haleine jusqu’à la fin qui nous laisse… Sur notre faim. Ce cliffhanger final nous fait nous languir de la suite, qui s’annonce encore plus sombre et dramatique pour nos jeunes personnages… A lire à partir de 13 ans !