Par Mots Et Merveilles -.

Les dossiers du voile
26 janvier 2021

Un roman entre fantastique et policier

Dans ce roman jeunesse, Adrien Tomas rapproche réalité et surnaturel dans un univers qui est le nôtre, et ce à notre époque : derrière ce qu’il appelle « le Voile » se cachent de multiples créatures fantastiques : vampires, loup-garous, sorciers, fées, trolls, druides, nécromanciens… Seul très peu d’humains savent l’existence de ces créatures méta-humaines.
Nous suivons la famille Morcese composée de huit sorciers, et dont la mère n’est autre que la grande enchanteresse de Paris, qui maintient l’ordre entre toutes les espèces. Mais très vite, la paix entre les clans menace de basculer : des conflits éclatent entre les diverses espèces, et le Voile semble être sur le point de se déchirer, révélant l’existence du monde surnaturel… A la suite de Tia, faisant partie de la brigade de la police nationale en charge des affaires liées au Voile, nous tentons de résoudre divers meurtres, enlèvements et autres crimes : mais si aucune créature n’en était responsable, et qu’il s’agissait d’un seul coupable souhaitant à tout prix la déchirure du Voile ? Et si toutes ces affaires étaient liées entre elles, en réponse aux nombreux crimes des créatures méta-humaines ?

Aux allures de la saga Le Paris des Merveilles de Pevel, Adrien Tomas nous plonge dans un univers réaliste et imagine avec brio les conséquences de la cohabitation entre humains et créatures surnaturelles. Mélange de roman fantastique et policier, ce récit nous tient en haleine grâce à ces nombreux retournements de situation et sa plume rythmique ainsi que visuelle. Par des indices disposés ci et là, nous tentons de résoudre en même temps que les protagonistes ces multiples affaires, aux allures d’un jeu d’enquête. Un bonheur de lecture qui nous pousse à la réflexion et libère notre imagination afin de le faire cohabiter avec le réel : qui sait, peut-être qu’une fée se cache parmi nous, ou un troll au détour d’une rue.

Le Jardin, Paris
25,50
19 janvier 2021

Une bande dessinée douce et bienveillante

Rose est né et a grandi au "jardin", un cabaret tenu par sa mère, pendant "les années folles", où vivent les danseuses, toutes ensemble. Toutes ont un nom de scène, un nom de fleur. Rose s'épanouit entre sa mère et ses compagnes bienveillantes et protectrices. Il s'est tôt habillé avec des robes de sa mère, veut danser, monter sur scène comme une fleur. Il a 19 ans et l'heure est venue. Il trouve vite son public. Et notamment Aimé, ébloui par Rose, animé à la vie par Rose. A force de pugnacité, il obtient l'autorisation de la voir et de l'inviter chez lui, à des soirées parisiennes. La vie de Rose s'en trouve bouleversée : être lui-même à l'extérieur de son cocon.
L'on pourrait dire de cette BD qu'elle est bien mièvre, loin de la vraie vie pour des personnes hors norme, hors case.
L'on peut bien au contraire arguer de sa beauté, de son souffle, de sa vibrante lumière, de sa douceur et de sa bonté.
Tout est élégant, bienveillant, apaisant. Et que cela fait du bien ! une énorme respiration ! L'on se prend à rêver à une humanité où chacun a toute sa place, le droit de vivre comme bon lui semble, sa personnalité n'impactant en rien l'intégrité d'autrui.
Cela est si évident et simple, pourquoi n'est-ce pas la vraie vie justement ?

La fabuleuse histoire de cinq orphelins inadoptables
19 janvier 2021

Un roman jeunesse loufoque !

La Fabuleuse histoire de cinq enfants inadoptables rappelle la saga "Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire" de Lemony Snicket. On y suit cinq orphelins aux caractéristiques peu ordinaires, empêchant ainsi leur adoption : Milou, notre protagoniste, possède un intérêt pour les histoires d’épouvante et pense posséder un don ; Lotta possède six doigts et est une grande scientifique ; Egg est un grand artiste mais ses origines sont inconnues ; Sem est doté d’une très grande taille et de grandes oreilles et est passionné par la couture ; Fenna ne parle pas et est l’amie des animaux. Ils vivent une existence misérable dans un orphelinat délabré quand leur destin bascule du jour au lendemain : ils sont tous les cinq adoptés par un étrange pirate qui ne souhaite que les exploiter. Va alors s'ensuivre une course poursuite, mais surtout une enquête familiale : la jeune Milou est certaine que ses parents ne sont pas décédés. Les cinq amis vont alors mener l'enquête et tout faire pour retrouver la famille de la jeune adolescente, poussés par l'envie furieuse de trouver enfin une famille qui les aimera tous.
Un roman jeunesse loufoque avec une pointe de fantastique, amusant, qui traite de sujets forts comme la recherche de ses origines, de soi-même, et l'acceptation des différences. Avec une atmosphère gothique et sombre qui rappelle l'univers de Tim Burton, nous ne pouvons que nous attacher à ces cinq personnages débrouillards et tenter de résoudre en meme temps qu'eux la disparition de la famille de Milou. Une lecture passionnante qui nous tient en haleine jusqu'à la fin !

Les Voleurs de Fumée

Sally Green

J'ai Lu

16,90
19 janvier 2021

Un univers de Fantasy original qui nous tient en haleine !

Premier tome d’une trilogie dépeignant un univers de Fantasy où les luttes de pouvoir sont omniprésentes, Les Voleurs de Fumée est un roman à plusieurs voix addictif à couper le souffle. Cinq destins très différents vont se rapprocher, se mêler et s’unir plus solidement que nous pouvions le penser. Une princesse, Catherine, promise au prince du royaume voisin mais qui souhaiterait épouser l’homme qu’elle aime nommé Ambrose, un soldat de sa garde rapprochée considéré comme un traître ; une Chasseuse de démons, Tash, qui met chaque jour sa vie en danger afin de récupérer la fumée qui s’échappe des démons après leur mort ; March, un domestique qui va se rebeller contre son prince et bousculer ses espoirs d’avenir pour venger son pays détruit ; et Edyon, un voleur compulsif dont la destinée est plus importante qu’il n’aurait pu l’imaginer. Ces cinq personnages n’ont rien en commun, mais une chose va pourtant les unir : la fumée de démons. En effet, celle-ci, considérée, comme une drogue, a peut-être d’autres propriétés, beaucoup plus dangereuses, et pour lesquelles un royaume serait prêt à déclarer la guerre à son allié…

De révélations en révélations toujours plus étonnantes les unes que les autres, ce premier tome introduit l’univers de Fantasy dans lequel évoluent des personnages complexes aux problématiques importantes et nous donne un avant-goût de la prochaine guerre qui aura lieu pour obtenir le pouvoir ultime. Un roman qui nous tient en haleine jusqu’à la fin et dont nous ne pouvons décrocher ! Une saga prometteuse, à lire absolument !

Héritage
19,50
18 septembre 2020

Savoureux

Fin du XIXe siècle, un vigneron voit sa vigne dévastée par une maladie. Il quitte la France pour rejoindre l’Amérique. Mais le hasard d’une rencontre l’arrêtera à Valparaiso, y restera, puis son fils, qui s’enrôlera volontairement pour la Grande Guerre. De retour au Chili, il rencontrera sa femme par hasard, auront une fille qui naîtra dans une volière. Miguel Bonnefoy construit, au fil de ses romans une réflexion sur le hasard qui conduit à des rencontres qui façonnent des destinées, mâtinées de mystères et de légendes. Conteur né, il nous emporte dans ses histoires grâce une écriture joyeuse, drôle, parfois sombre, jamais cruelle, d’une grande sensibilité, nous offrant ainsi un moment de lecture savoureux.